Le 5 juillet (hier donc), France Télévisions a lancé son service de télévision de rattrapage, qui ne permet pas de lire les vidéos. À moins d’accepter d’installer un système d’exploitation particulier avec un logiciel particulier (propriétaires évidemment). C’est comme s’ils diffusaient leurs émissions uniquement pour les utilisateurs équipés d’une TV Sony ou Philips, et pas […]