®om's blog { un blog libre }

Tiny Tiny RSS : auto-hébergement des flux RSS

Je vais expliquer dans ce billet pourquoi et comment installer Tiny Tiny RSS, un gestionnaire de flux RSS) sur son serveur.

Motivations

Pourquoi un serveur ?

Il existe de nombreux clients d’agrégateurs de flux, tels que Liferea sous Gnome ou NewsFox dans Firefox.

Cependant, un tel client pose principalement deux problèmes.

  • Le premier, c’est le temps d’attente de mise à jour des flux. Lors du démarrage, les flux ne sont pas disponibles immédiatement : il faut patienter le temps qu’il mette à jour chacun des flux auxquels nous sommes abonnés, ce qui peux prendre plusieurs minutes.
  • Le second, c’est la synchronisation : nous ne pouvons pas lire nos flux à plusieurs endroits (maison, travail, mobile…) en gardant la synchronisation (les flux que nous avons lu sont marqués comme lus sur un ordinateur, mais pas sur un autre).

Un gestionnaire de flux doit donc, d’après moi, forcément être hébergé sur un serveur.

Pourquoi son serveur ?

De nombreux services en ligne proposent la gestion de flux RSS (Google Reader, NetVibes, etc.).

Pourquoi donc héberger un tel service sur son propre serveur ?

  • Par principe. Comme pour le blog ou les mails, autant auto-héberger son propre contenu, qui n’a rien à faire ailleurs.
  • Filtrage en entreprise. Les agrégateurs de flux connus sont souvent bloqués par les proxies d’entreprise. Un service perso sur son propre serveur aura beaucoup moins de risque d’être filtré.
  • Données personnelles. Les flux auxquels chacun est abonné et les articles lus sont une information importante pour quiconque souhaite renseigner un profil d’utilisateur. Par exemple, pour modifier les résultats d’un moteur de recherche (ou bien d’autres choses).
  • Censure. Les flux RSS peuvent être une source d’information essentielle (c’est ma source d’information principale). Si nous en laissons la gestion à un hébergeur, comment nous assurer qu’il ne supprimera pas des flux les informations qui le dérangent ? Par exemple, s’il décide malencontreusement de supprimer tous les articles qui parlent de Wikileaks ? Je sais que ce n’est pas imaginable dans un pays démocratique. Mais regardons quand même (au hasard) l’exemple de Google, qui continue d’étendre l’auto-censure de son moteur de recherche, dans un pays exerçant des pressions politiques et commerciales pour retirer des contenus dérangeants hors de toute décision judiciaire (parfois en supprimant des entrées DNS, même pour un contenu légal dans le pays concerné), pressions auxquelles peu d’entreprises résistent, y compris lorsqu’il s’agit d’obtenir des informations politiques… et ils ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, pour lutter contre ce qu’ils appellent “piratage”. Mais non, censurer certains flux pour des raisons politiques est inimaginable dans un pays démocratique.

Installation

Je vais expliquer l’installation de Tiny Tiny RSS pour ma configuration, à savoir Ubuntu Server 11.04, avec Apache et MySQL. Je vais l’installer dans ~/flux (le répertoire flux de mon home), avec un lien symbolique /var/www/flux. L’application sera accessible à partir de flux.rom1v.com. Adaptez ces valeurs selon vos besoins.

Dépendances

Tiny Tiny RSS a besoin de php5-curl :

sudo apt-get install php5-curl

Téléchargement

Télécharger la dernière version en bas de la page officielle (actuellement la 1.5.4).

Extraire l’archive dans ~/ :

tar xzf tt-rss-1.5.4.tar.gz

Et renommer le répertoire :

mv tt-rss-1.5.4 flux

Base de données

Il faut ensuite initialiser la base de données, grâce aux scripts fournis. Pour cela, aller dans le répertoire des scripts :

cd flux/schema

Puis se connecter à MySQL :

$ mysql -uroot -p
Enter password:

Une fois connecté, créer la base de données flux :

mysql> CREATE DATABASE flux;
Query OK, 1 row affected (0,00 sec)

Puis créer un utilisateur flux avec les droits sur cette base (on pourra générer son mot de passe grâce à pwgen) :

mysql> GRANT ALL PRIVILEGES ON flux.* TO flux@localhost IDENTIFIED BY 'unmotdepasse';
Query OK, 0 rows affected (0.04 sec)

Initialiser la base de données :

mysql> USE flux
Database changed

mysql> \. ttrss_schema_mysql.sql

La base de données est prête.

Configuration

Retourner dans le répertoire ~/flux :

cd ..

Copier le modèle du fichier de configuration :

cp config.php-dist config.php

Puis l’éditer, par exemple :

vim config.php

Modifier les informations de connexion à la base de données :

        define('DB_TYPE', "mysql");
        define('DB_HOST', "localhost");
        define('DB_USER', "flux");
        define('DB_NAME', "flux");
        define('DB_PASS', "unmotdepasse");

Modifier l’URL d’accès à l’application, pour moi :

        define('SELF_URL_PATH', 'http://flux.rom1v.com');

Désactiver le mode utilisateur unique (sans quoi l’accès à l’application sera public sans authentification) :

        define('SINGLE_USER_MODE', false);

Si Tiny Tiny RSS est installé à la racine du site (c’est mon cas : flux.rom1v.com/), il faut modifier le répertoire d’icônes, car /icons est réservé par Apache :

        define('ICONS_DIR', "tt-icons");
        define('ICONS_URL', "tt-icons");

Je conseille de désactiver la vérification des nouvelles versions, car lorsque le site de Tiny Tiny RSS ne répond plus, l’application rencontre des difficultés :

        define('CHECK_FOR_NEW_VERSION', false);

Pour les performances, activer la compression :

        define('ENABLE_GZIP_OUTPUT', true);

Enfin, une fois que la configuration est terminée, modifier la ligne :

        define('ISCONFIGURED', true);

Les modifications du fichier de configuration sont terminées.

Maintenant, renommer le répetoire icons (comme dans le fichier de configuration) :

mv icons tt-icons

Serveur web

Il faut maintenant héberger l’application sur Apache.

Tout d’abord, donner les droits à www-data sur les répertoires où il a besoin d’écrire :

sudo chown -R www-data: cache tt-icons lock

Puis faire un lien symbolique vers le répertoire /var/www/ :

sudo ln -s ~/flux /var/www/

Créer (au besoin) un nouveau VirtualHost pour le site, dans le répertoire /etc/apache2/sites-available (pour moi dans un fichier nommé flux.rom1v.com) :

<VirtualHost *:80>
  DocumentRoot  /var/www/flux
  ServerName  flux.rom1v.com
  
  <Directory /var/www/flux/>
    Options FollowSymLinks MultiViews
    AllowOverride All
    Order allow,deny
    allow from all
  </Directory>
  
  ErrorLog  /var/log/apache2/flux_error.log
  CustomLog /var/log/apache2/flux_access.log combined

</VirtualHost>

Activer le site :

sudo a2ensite flux.rom1v.com

Redémarrer Apache (un simple reload aurait suffit si nous n’avions pas installé php5-curl tout à l’heure) :

sudo service apache2 restart

Configuration utilisateur

Compte utilisateur

L’application doit maintenant fonctionner. S’y connecter, avec l’utilisateur admin et le mot de passe password (l’utilisateur par défaut), puis aller dans la configuration et changer le mot de passe.

Importation et exportation

Tiny Tiny RSS permet l’importation et l’exportation d’un fichier OPML. Il est ainsi possible de migrer facilement d’un gestionnaire de flux à un autre.

Intégration à Firefox

Il est possible d’associer son instance de Tiny Tiny RSS à Firefox : toujours dans la configuration, dans l’onglet Flux, Intégration à Firefox, cliquer sur le bouton.

Pour tester, se rendre sur un site, et afficher la liste des flux disponibles. Pour cela, cliquer sur le petit icône à gauche de l’adresse, puis sur Plus d’informations…, sur l’onglet Flux (s’il y en a un), et enfin sur le flux désiré. Par exemple, pour ce blog :

blog-rss

En cliquant sur S’abonner maintenant, Firefox devrait proposer d’utiliser Tiny Tiny RSS.

Programmation de la mise à jour des flux

Il reste encore une étape importante : le serveur doit régulièrement mettre à jour le contenu de chacun des flux auxquels nous sommes abonnés.

Plusieurs méthodes sont décrites sur cette page. Certaines chargent les flux séquentiellement (par cron notamment), ce qui peut poser problème : supposons que nous soyons abonnés à 300 flux, avec une mise à jour toutes les 30 minutes, ça donne une moyenne de 6 secondes par flux. Si certains sites sont long à répondre, la mise à jour risque de dépasser le temps imparti, et cron va lancer une nouvelle tâche avant que la précédente soit terminée (heureusement Tiny Tiny RSS pose un verrou, donc il ne fera rien la seconde fois, mais du coup nous perdons une mise à jour). Ceci est d’autant plus dommage que l’essentiel de la durée nécessaire est le temps de connexion à chacun des sites : mieux vaut donc paralléliser le chargement.

C’est la raison pour laquelle je préfère la dernière méthode : lancer un démon multi-processus au démarrage du serveur. Par contre, étant donné le fonctionnement du démon proposé, il ne semble pas possible d’en faire un script init.d propre. Le plus simple est donc de rajouter dans /etc/rc.local :

start-stop-daemon -c www-data -Sbx /var/www/flux/update_daemon2.php

Vous pouvez exécuter cette commande maintenant pour charger les flux la première fois.

Ce démon utilise plusieurs processus (par défaut 2), qui mettent à jour les flux par blocs (par défaut, de 100). Pour changer ces variables (par exemple pour avoir 5 processus qui chargent des blocs de 50), dans config.php :

        define('DAEMON_FEED_LIMIT', 50);

et dans update_daemon2.php :

        define('MAX_JOBS', 5);

Autres interfaces

Une interface mobile en HTML est intégrée. Pour y accéder, il suffit d’ajouter à l’URL /mobile.

Pour Android, il existe également une application : ttrss-reader-fork (à tester, mais je la trouve assez buggée). Pour lui permettre l’accès, il est nécessaire de sélectionner “Activer les API externes” dans la page de configuration de Tiny Tiny RSS.

Conclusion

Vous n’avez plus de raison de laisser traîner vos flux RSS n’importe où ;-)

Commentaires

J’ai justement lu ton billet avec TinyTinyRSS ;)

Merci pour le tuto ca pourra me re servir ^^

Merci pour le tuto,

Je l’ai installé et le met a dispo de qui veut l’utiliser / tester : http://rss.zici.fr

Note : je vais mettre du https bientôt…

J’utilise TTRss depuis un moment déjà. J’ai commencé sous Liferea, puis Google Reader pour profiter du « tout en ligne ». Ce qui permet d’une part d’y accéder de n’importe et d’autre part (plus important pour moi) d’une mise à jour 24h/24 et ce même en étant absent durant plusieurs jours. En effet, les anciens articles disparaissent dans le temps, et certain dans la journée même.

J’ai donc terminé par utiliser TTRss pour, comme tu le signales, être indépendant des services en ligne. Au moins, si ça bug chez moi, je suis sur de savoir d’où ça vient (de moi ^^).

Par contre, je suis resté à la version 1.4.2, la migration vers 1.5.x a été un grand échec chez moi du au changement d’encodage (ISO vers UTF-8). Il faut que je retente le coup, ça m’a donné envie ;)

®om

@Blount

Par contre, je suis resté à la version 1.4.2, la migration vers 1.5.x a été un grand échec chez moi du au changement d’encodage (ISO vers UTF-8).

Effectivement, la migration 1.4.2 vers 1.5 il y a quelque temps était un peu foireuse. L’encodage des articles et des flux a été cassé, il a fallu que je renomme tous les titres qui contenaient un accent manuellement (pas tant que ça au final).

Mais plus simplement, essaie d’exporter ta liste de flux en OPML, de faire une installation propre en 1.5, et d’importer ton OPML.

Dommage qu’il nécessite une base de données… Sans vraie raison d’ailleurs, vu la simplicité des informations qu’il doit stocker.

Merci pour le tuto, je garde ça en marque-page ;)

Personnellement, j’utilise rsslounge pour son interface à la google reader. J’avais essayé ttrss avant mais avais manqué l’étape de mise a jour des fluxs, pas tres bien expliquée dans la doc. Alors que je n’ai eu aucun problème avec la doc de rsslounge.

Est ce que tu as essayé pour comparer ? As-tu un avis sur rsslounge ?

Et pourquoi pas le bilboplanet plutôt que ttrss?

Pour compléter ma question : qu’est-ce qui manque ou qui ne convient pas dans le Bilboplanet pour ce genre d’utilisation? En tant que développeur ça m’intéresse quand même pas mal. Car à peu de choses près, l’application fait quand même la même chose.

Merci pour ton feedback constructif ;)

®om

@Elessar

Dommage qu’il nécessite une base de données… Sans vraie raison d’ailleurs, vu la simplicité des informations qu’il doit stocker.

Les requêtes pour récupérer les derniers articles d’une catégorie (donc en ignorant les flux) ne sont-elles pas plus performantes en base de données qu’avec une structure plus simple ? (laquelle ?)

®om

@Greg de H

Pour compléter ma question : qu’est-ce qui manque ou qui ne convient pas dans le Bilboplanet pour ce genre d’utilisation?

J’ai l’impression que ce n’est pas la même utilisation. De ce que j’en connais, BilboPlanet c’est pour les Planet, comme planet-libre.

Certes, on peut dire que ça fait à peu près la même chose car ça agrège des flux.

Mais un outil comme Tiny Tiny RSS est orienté flux personnels, alors qu’un Planet sert plutôt à regrouper les articles d’un même sujet pour en faire une nouvelle source publique (auxquels les utilisateurs s’abonneront en RSS)…

®om

@Aurélien

Est ce que tu as essayé pour comparer ? As-tu un avis sur rsslounge ?

Non, désolé, je ne connais pas. Je viens juste de tomber sur une démo (si certains veulent tester).

@Aurélien

J’avais essayé ttrss avant mais avais manqué l’étape de mise a jour des fluxs, pas tres bien expliquée dans la doc. Alors que je n’ai eu aucun problème avec la doc de rsslounge.

Si tu arrives à configurer correctement Tiny Tiny RSS, je suis intéressé par ton avis et ta comparaison des deux outils ;-)

Très bon article !

Pour ma part, j’utilise TTRSS depuis quelques mois. J’ai un gros problème de base de données qui devient énooooorme !

J’ai l’impression que l’option de purge de TTRSS ne fonctionne pas, j’ai beau mettre une purge tous les 3 jours, j’ai toujours tous mes articles dans la BDD (qui grossit donc sans arrêt).

As-tu constaté ce genre de problème ?

@om : je viens à l’instant de retenter le passage de 1.4.2 à 1.5.3, et comme la dernière fois, problème d’encodage.

Je suis arrivé tout de même à mes fins.

Tout d’abord, problème lors de mise à jour de la BDD numéro 83 sur la suppression d’une clé étrangère. J’ai du la supprimer et finir l’upgrade 83 manuellement avant de relancer la mise à jour de la BDD.

Ensuite, pour le problème d’encodage, il faut laisser MYSQL_CHARSET à vide dans le fichier de configuration.

Maintenant, mon problème vient du daemon qui ne met pas à jour les flux :/

®om

@Benjamin

Pour ma part, j’utilise TTRSS depuis quelques mois. J’ai un gros problème de base de données qui devient énooooorme !

As-tu constaté ce genre de problème ?

Non, la base est toujours correctement vidée.

Actuellement, elle fait 404K (et ce n’est pas une erreur) :

 sudo du -sh /var/lib/mysql/flux
 404K  /var/lib/mysql/flux

Dans les options, j’ai mis :

  • Purger les articles plus vieux que le nombre de jours donné: 4
  • Ancienneté maximale pour un nouvel article (en heures): 24
  • Purger les articles non lus: oui

(je ne sais plus si ce sont les valeurs par défaut, ni si elles sont importantes)

@®om : Une requête directe sur le système de fichiers, dès lors qu’il n’y a pas de calcul relationnel, ça va plus vite qu’un requête sur base de données. Les bases de données relationnelles n’apporte quelque chose que lorsqu’on exploite leurs fonctionnalités relationnelles justement. Là, c’est plutôt juste pour stocker des données simples : c’est à mon avis inapproprié.

kurokame

Hello, j’utilisais aussi ttrss, mais son évolution devenant de plus en plus complexe à mon goût, je l’ai abandonné en début d’année pour rnews (sur mon auto-hébergement). Ce lecteur possède également un addons pour firefox.

Ttrss reste néanmoins un excellent lecteur de flux.

Son installation ne m’a également jamais posé de problème sur une Debian Lenny à partir des archives du site.

J’oubliais : très bon tuto. Je l’aureis eu avant… :o)

David

Salut,

Je l’utilise depuis plus d’un an, en auto-hébergement, pour les mêmes raisons d’indépendance, de vies privées. Et j’en suis satisfait, et venant de Netvibes qui ont une fâcheuse tendance à réinitialisé leur base. Mais surtout, il ne disposait pas de mode https, à l’époque ou je les ai quitté en tout cas. Même pour l’authentification…

- Les applis mobiles:

Sous ma tablette galaxy tab, la version web, est buggué sous Firefox Mobile. A savoir, que le texte des options se retrouve en “paté” sur la gauche de l’écran. Par contre, RAS sous chrome.

Idem pour les téléphones?

Quant à l’application ttrss-reader-fork, il est vrai que l’on peut rencontrer certains bug, je me suis retrouvé pendant une petite semaine, où les flux semblaient se mettre à jour mais aucun affichage de ceux-ci. Et c’est revenu, sans explication, ou intervention de ma part. Juste une mise à jour de la part du dev, il me semble.

Le véritable avantage de l’application c’est la mise en cache, à savoir, qu’elle va télécharger les flux pour pouvoir les consulter off-line. Et étant dans la région parisienne, lorsqu’il n’y a plus de réseau, (métro, tunnel, ou réseau saturé). C’est bien pratique. A condition d’avoir récupérer les avants évidement, et que les articles complets dans le RSS.

Peut-être un bé-mol, il faut avoir une bonne couverture 3G si l’on souhaite avoir une bonne synchro.

- Bon point également, les tag automatiques: afin de regroupé tout les articles d’un même thème et les mettre dans la catégorie spécial nommée “étiquettes”. Bien pratique pour ne rien louper d’une actu.

Pour finir, c’est la mise à jour des flux, il faudrait que je remette en place le mode deamon, plutôt qu’une crontab. Mais pour le moment, ça fonctionne pas trop mal.

Petite question pour conclure, j’utilise la gestion de mes flux par catégorie. La navigation entre celles-ci est un peu longue, 3 à 4 sec pour qu’elles s’affichent.

C’est idem pour tous ou c’est un comportement normal?

Merci pour ce tuto. Dans ma longue quête de quitter petit à petit les services Google pour mon utilisation perso, voilà une nouvelle pierre pour ma nouvelle maison :)

Salut,

J’utilise également TTRss depuis quelques temps. Mon problème avec la version 1.5, la gestion du Timezone. L’heure affichée dans TTRss est de +2h. Ca ne me gène pas plus que cela. Sinon pour accélérer un peu le bouzin, j’ai placé le cache dans un tmpfs. Même après un reboot, je n’ai pas d’effet de bord. Donc je le garde.

Bonne continuation.

Matt

®om

@David

Petite question pour conclure, j’utilise la gestion de mes flux par catégorie. La navigation entre celles-ci est un peu longue, 3 à 4 sec pour qu’elles s’affichent.

C’est idem pour tous ou c’est un comportement normal?

C’est pareil chez moi en tout cas. Il faut effectivement attendre quelques secondes.

®om

@Matt

Mon problème avec la version 1.5, la gestion du Timezone. L’heure affichée dans TTRss est de +2h.

Dans /etc/php5/apache2/php.ini, remplace la ligne :

;date.timezone =

par :

date.timezone = 'Europe/Paris'

Puis redémarre Apache (un reload suffit peut-être) :

sudo service apache2 restart
Nicolas

Correction sur un line de commande

start-stop-daemon -c www-data -Sbx /usr/bin/php /var/www/flux/update_daemon2.php
®om

@Nicolas Chez moi ça fonctionne aussi sans le /usr/bin/php (update_daemon2.php est exécutable, et commence par #!/usr/bin/php).

qwerty

Moi, j’ai plutôt coder une fonction en php !

®om

@qwerty

Que veux-tu dire ? Tu peux développer stp ?

Lilian

Après avoir utilisé plusieurs années TTRSS, j’ai du le quitter à cause de lenteur qui devenait insoutenable (plusieurs milliers de flux enregistrés).

J’ai eu beau optimiser la bdd, ça n’a rien changé.

Je suis passé sous RssLounge, un vrai bonheur, belle interface ajaxifiée, très rapide malgré les milliers de flux. Je recommande :

http://rsslounge.aditu.de/

Me revoila aprés avoir testé tt-rss !

D’abord, j’ai eu quelques problèmes à l’install, notamment un open_basedir not supported que j’ai chinté dans le sanity-check.php, sans vraiment résoudre le probleme, mais bon, ca fonctionne. Pour la mise a jour, j’ai été obligé de passer par une crontab (méthode numéro 2 dans le wiki de tt-rss), le start-stop-daemon d’archlinux ne fonctionnant vraisemblablement pas comme celui sous debian… Ou alors j’ai raté un truc. Du coup, il ttrss m’affiche que l’ “update daemon is not running”, mais les mises a jour se font correctement.

A l’usage, je le trouve moins pratique que rsslounge : pour marquer un article comme lu, un clic suffit sous rsslounge, 3 pour tt-rss. En mode combiné, je n’arrive pas à fermer simplement un article en lecture. Après, je n’ai certainement pas étudié toutes les possibilités de configuration, et tt-rss fait clairement plus de choses que rsslounge (raccourcis clavier, tags, publication, …). Il y’a aussi un certain nombre de choses plus techniques que je ne comprends pas, par exemple le message d’erreur à propos du daemon d’update, le fait qu’on peut choisir l’intervalle entre les mises a jour dans la configuration alors que c’est cron qui choisit, a quoi sert l’icone “mettre a jour”, … Egalement en terme de rapidité, rsslounge est meilleur. A mettre du coté des avantages de tt-rss, je pense que l’interface est moins buggée, sur rsslounge, il arrive que certains menu ne répondent pas sous firefox (par exemple, je ne peux pas ajouter de catégorie sous ff alors que sous chromium tout va bien).

Bref, je vais rester sous rsslounge, mais l’esprit est le même !

®om

Merci de tes retours.

@Aurélien

pour marquer un article comme lu, un clic suffit sous rsslounge, 3 pour tt-rss

Ah bon ? Chez moi, dès que je clique sur un article il est marqué comme lu… Mais peut-être parce que je n’utilise pas le mode combiné (j’aime bien avoir la liste des titres).

@Aurélien

je ne comprends pas […] le fait qu’on peut choisir l’intervalle entre les mises a jour dans la configuration alors que c’est cron qui choisit, a quoi sert l’icone « mettre a jour »

En fait, quand tu appelles le script d’update, il ne met à jour que les flux datant de plus longtemps que l’intervalle défini. Si tu appelles deux fois de suite le script d’update, il ne va mettre à jour qu’une fois…

L’icône “mettre à jour”, si je ne me trompe pas, permet d’indiquer que le flux est à mettre à jour lors du prochain passage du script (ça force à invalider sa dernière date de mise à jour).

@Aurélien

Egalement en terme de rapidité, rsslounge est meilleur.

Effectivement, c’est un point faible de Tiny Tiny RSS, notamment quand on veut voir tous les articles d’une catégorie, où il faut attendre 4~5 secondes.

Temporairement revenu à Liferea. (au lieu du couple Greader + Feedly).

“le temps d’attente de mise à jour des flux” > j’ai remarqué qu’avec un disque dur SSD liferea n’est pas freezé le temps de l’update de chaque flux et c’est d’ailleurs plus rapide.

[…] tuto, comme sur des roulettes ! encore un produit google en moins ! http://blog.rom1v.com/?p=2592 […]

Arthur

J’ai abandonné TTRSS (au profit de RSSLounge) car son développeur principal n’a pas vraiment la logique du logiciel libre et de l’ouverture. Il a un peu trop l’approche “si t’es pas capable de l’optimiser tout seul, viens pas me poser de question”. J’ai plusieurs fois essayé d’interagir avec le bonhomme sans succès. Un exemple ici : http://tt-rss.org/redmine/issues/346

Il y a pourtant plein de pistes intéressantes à développer sur les lecteurs RSS. Notamment la notion de mécanisme de recommandation décentralisé où un group de lecteurs RSS communiquent entre eux et recommandent des articles ou des flux (automatique ou manuel).

Du coup, l’approche “ca marche pour moi, démerde toi” du développeur de TTRSS m’a décidé à abandonner complétement le produit (alors que j’envisagais de contribuer). Reste à voir comment réagi la communauté de RSSLounge évolue sur la durée.

®om

@Arthur

Personnellement, j’ai fait quelques demandes de fonctionnalités qui ont été prises en compte : 315, 338, 347, 348.

Dans mes rapports de bugs, vous remarquerez au passage que j’avais du mal à trouver les mots pour différencier flux, source, etc. Voici donc les termes à utiliser, qui sont compris par tous :

  • article : c’est le niveau le plus bas, qui désigne un article, un billet de blog, etc. (ce billet par exemple) ;
  • flux : c’est un site auquel on est abonné, à partir duquel on récupèrera les articles (“®om’s blog” par exemple) ;
  • categorie : c’est le “dossier” dans lequel on regroupe plusieurs flux de même type (“logiciel libre” par exemple).
Matt

Je reviens sur la mise en cache j’ai ajouté les lignes suivantes dans le /etc/rc.local

mkdir /var/cache/tt-rss/htmlpurifierchmod -R 777 /var/cache/tt-rss/htmlpurifier

htmlpurifier semble être nouveau pour la 1.5.3.

Peut être existe-t-il un système qui utiliserait un stockage du genre memcache plutôt qu’une base données, non ?

nyquist

personnellement je viens de faire ma migration de ttrss 1.2.30 vers la 1.5.5

j’utilise le script de Pierre-Yves Landuré pour avoir un service lancé au démarrage

cf http://howto.landure.fr/gnu-linux/debian-4-0-etch-en/install-tiny-tiny-rss-on-debian-4-0-etch/

C’est vrai que tiny rss est lent un peu plus avec la version 1.5.5 que celle que je viens de quitter. Mais le multi-utilisateur est vraiment un besoin pour moi (surtout qu’en version 1.5 on délègue l’authentification à apache (et donc potentiellement a plein d’outils centralisé derrière).

Ax

Un article qui parle de Tiny Tiny RSS et de RSS Lounge: rssLounge, un excellent gestionnaire de flux RSS !

Concernant le fait de s’auto heberger, une bonne page de wiki: Fournisseur d’accès et hébergement internet libres

A plus :)

Après avoir utilisé pendant de longue année liferea j’ai migré depuis quelque semaine sous tt-rss (par nécessité de pouvoir relevé mes flux depuis le TAF car je n’avais plus le temps à la maison :D).

J’avais déjà testé tt-rss il y a un ou deux ans mais ce qui avait fait que j’étais resté sous liferea est principallement l’absence de notification. N’ayant toujours pas rien trouvé comme solution pour j’ai développé sur le coin de la table http://jonas.tuxfamily.org/wiki/tt-rss_gtk-notify peut-être qu’il vous serra utilise ;).

[…] applications web « privées » auto-hébergées (Tiny Tiny RSS, […]

®om

Étant un peu lassé des problèmes à répétition à chaque mise à jour mineure de TinyTinyRSS (j’ai tenté de mettre à jour vers la 1.5.6, mais j’ai dû restaurer un backup de la 1.5.5, car l’utilisation des catégories ne fonctionnait plus), j’ai finalement installé RSS Lounge en parallèle, et effectivement il est plus simple à mettre en place et plus rapide à l’utilisation.

Par contre il ne propose pas de version mobile (c’est vraiment dommage).

Je garde les deux pour me faire un avis sur une période plus longue.

[…] Suivre ces instructions (http://blog.rom1v.com/2011/06/tiny-tiny-rss-auto-hebergement-des-flux-rss/). […]

wake

hello,

Finalement tu as retenus quoi?

De mon coté, j’ai utilisé TTRSS, mais je commence a avoir des soucis de MAJ… update daemon not running…

Bonne journée,

Merci !

[…] avoir lu l’article de ®om, je me suis rendu compte que pas mal de gens se plaignaient de TTRSS (pour des raisons que […]

Poster un commentaire

Nom : (requis)
E-mail : (requis, non publié)
Site web : (optionnel)
Quelle est la 3e lettre du mot blog ? (antispam)

Les commentaires sont formatés en markdown.